TOKYO, LE RETOUR

Parce qu’on était tombés complètement amoureux de la ville et qu’on voulait à tout prix y retourner rapidement, voilà qui est fait. 8 mois après notre premier voyage là-bas, une bonne nouvelle qui tombe, du temps… Il ne nous en fallait pas plus pour prendre nos billets d’avion, réserver une chambre d’hôtel et être contents.

dsc_0115Elle est contente !

On est restés une grosse semaine sur place. Ce fût un peu rude au niveau décalage horaire, mais parfait pour se détendre et voir ce qu’on voulait, en prenant notre temps.

Notre hôtel était situé dans le quartier d’Asakusa, le quartier typique de la ville, très calme et réputé pour son temple. C’est l’endroit idéal pour y dormir, c’est bien desservi par le métro, tranquille, avec de très bons petits restos partout, et de petits magasins vendant des objets typiques (autant vous dire qu’on s’est pas privés sur la vaisselle cette fois).

dsc_0006

Au programme, on a beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup marché. (Beaucoup, vraiment.)

On s’est baladés toute une journée à Shibuya et Ginza, pour faire du shopping, aller au Disney Store et au Mandarake pour acheter des Art Books.

dsc_0074

A Shinjuku, on a profité d’une journée ensoleillée pour se promener dans le jardin japonais du Gyoen Park, le jardin impérial de Tokyo et voir ainsi les premier arbres en fleur. Prunier ou cerisiers… je ne saurais pas dire ! Ce qui est drôle (ou pas au final), ce sont toutes les carpes qui accourent quand on se penche au dessus de l’eau. J’ai alors découvert à quel point la carpe était moche et flippante.

dsc_0134

dsc_0123

dsc_0126

A Harajuku on a parcouru les 8 étages des magasins de mangas à la recherche de figurines en tous genres. Et a Omotesando on a pu faire un jolie balade gustative en mangeant notamment des mochis à la fraise à tomber par terre.

Le gros regret de notre premier voyage était de ne pas aller au musée Ghibli, fermé pour travaux. Cette fois-ci on a enfin pu s’y balader, et ça vaut vraiment le détour. Les billets sont à acheter en France, avant de partir et la visite dure environ 2 heures. MAGIQUE !

dsc_0102

Côté nourriture (notre passion première, il faut bien le savoir), on n’a pas non plus été malheureux. Il faut dire que là bas, où que l’on aille, on y mange vraiment bien. Que l’endroit soit minuscule ou très moderne, tout ce qu’on a goûté était excellent.

img_2663

On est retournés dans notre petit resto de sushis préféré situé dans le marché couvert d’Asakusa où, sans rire, j’y ai mangé les meilleurs sushis de ma vie (au thon graaaas). On a mangé un hot pot dans un resto un peu plus tradi (où on doit enlever ses chaussures pour accéder à la table), toujours à Asakusa.

img_2570

dsc_0038

Au détour d’une balade dans Shibuya, on est tombés sur un restaurant minuscule faisant des ramens à base de bouillon de poisson délicieux. On s’est également gavés de beignets de poulpe et de sashimis dans un lieu introuvable (on a tourné au moins 20 min pour le trouver) avec un de nos amis vivant à Tokyo depuis plusieurs années.

img_2649

On s’est aussi fait le petit plaisir d’aller boire des cocktails au bar situé au 52ème étage de l’Hyatt Park, l’hôtel de Lost In Translation. On a pu apprécier la sublime vue de la ville de nuit, et écouté un peu de jazz. On a ensuite fini la soirée dans notre bar chouchou du Golden Gai, le Hair on Dog, un minuscule endroit où ils passent du rock. Lors de notre premier voyage, on avait passé une soirée mémorable dans ce bar où le patron est complètement adorable.

img_2602

Enfin, pour notre dernier jour, on a été braver la pluie et le vent pour gouter à des cocktails à base de matcha et de whisky servis dans un bar niché au sous sol d’un immeuble dans un recoin de Shibuya (30 min pour le trouver). Réalisés sous nos yeux par un barman plus que classe, ce fut une vraie tuerie. A l’image du séjour passé.

img_2659

Encore une fois, Tokyo ne nous a vraiment pas déçus. Cette ville est toujours aussi pleine de surprises, magique et apaisante.

dsc_0093

Publicités

Tokyo – On y retourne ?

IMG_0831

LE JAPOOOOON !

Mon dieu, je pourrais en parler pendant des heures et des heures et des heures, et saouler la terre entière avec ça.

J’étais déjà bien fan de la culture japonaise mais là… Ces 10 jours passés à Tokyo m’ont fait tomber complètement amoureuse de ce pays, de sa culture, ses habitants, sa nourriture… Tout !

Les japonais sont adorables, les temples magnifiques, on y mange teeeellement bien. Les rues sont folles, avec leur centres commerciaux sur 8 étages, leurs musiques diffusées en boucle, leur sens du détail poussé à l’extrême…

Alors, comment dire que le retour à Paris, sous la pluie et en plein dans les grèves m’a complètement déprimée…

Pour pallier le manque, je passe mon temps à cuisiner japonais et à utiliser tous les produits de beauté achetés là bas. Ca me donne encore la sensation d’y être.

On y retournera c’est sûr et j’ai déjà hâte que ça arrive.

Japan : to be continued…