Le droit à la paresse

Je connais plein de personnes qui sont incapables de rester chez elles toute une journée voire plus. Ce qui n’est pas DU TOUT mon cas. Plus casanière, tu meurs (même quand la taille de mon appartement ne dépassait pas 25m2).

C’est comme ça que ce weekend, je me retrouve à ne culpabiliser en rien quand je constate en cette fin de dimanche, que là où j’ai été le plus, a été sur mon canapé, sous la couette, en pyjama. De toute façons, je n’avais pas envie de sortir.

Alors oui au cheveu gras, la tête mal coiffée, aux cernes qui ne disparaissent pas, à la greffe du pyjama qui prend bien, aux siestes improvisées avec un chat contre soi. 4!h c’est bien trop court, je suis cap de faire ça une semaine entière. On parie ?

Et au pire, si je veux prendre l’air, j’ai mon jardin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s