AGAIN

IMG_4771

Coucou… Ça fait un bail hein?… Il y a du monde encore par ici ?

On avait dit quoi la dernière fois ? Hein ? Plus de posts et on arrête de déserter ? Tu parles… Oui mais j’ai plein d’excuses. Il a neigé, j’étais crevée parce que trop froid, j’ai été prise par autre chose, et puis j’ai eu 30 ans, et les vacances…

J’aimerai promettre que ça n’arrivera plus et que je suis motivée pour écrire plus ici mais j’ai l’impression de ne pas réussir à tenir ce genre de résolution. Comment je faisais avant, quand j’avais 17 ans et que je tenais mon blog tous les jours ou presque ? Je me demande bien ce que je racontais pour en faire des pavés entiers. C’était intéressant ? Je sais plus. Je me souviens que sur un coup de rage un soir j’avais tout effacé. C’est bête, j’aurai bien aimé relire le genre de trucs que je pouvais penser à l’époque. On n’est pas sérieux quand on a 17 ans disait l’autre. (A 30 non plus je rassure hein).

En fait j’ai toujours peur de ne pas savoir quoi raconter, ni quoi montrer. Avec cette impression que ça n’intéressera personne de connaitre le nouveau shampoing que j’ai acheté et qui est trop bien, ou cette nouvelle bougie qui sent tellement bon. Alors qu’en réalité, je fais ça pour moi avant tout. Parce que j’aime bien et que ça me fait plaisir d’écrire sur de la futilité. Et puis que je dois apprendre à occuper ce temps que je passe dans les transports. Sinon je vais continuer à ressasser, à maudire la banlieue et à vouloir exploser ma main contre les murs de mon appartement pour me canaliser. Autant faire du constructif et non pas du destructif, HEIN.

Donc, pour la 20ème fois, je vais tenter (et on appuie bien sur le verbe TENTER) d’avoir un rythme, de poster plus, de parler de tout et de rien. Surtout de rien vu le nom du blog. Et puis, même si c’est pour parler du temps qu’il fait ou pester contre les trains supprimés en permanence, ça me fera plaisir d’écrire, ce qui est bien le principal.

PS : j’ai un nouveau shampoing trop cool. Il faut que j’en parle.
PS 2 : dans ce verre il y avait un gin trop bon et un tonic qui déchire. Faut que j’en parle aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s