Cheveux : Better – Stronger

Mes cheveux et moi c’est une grande histoire de je t’aime moi non plus. Tout lisses pendant mon enfance, ils ont décidé d’avoir un comportement anarchique dès l’adolescence et depuis… J’en chie.

Mon état de santé se remarque d’ailleurs directement à mes cheveux, et en cas de stress… tout part en chute libre (« allez, ta vie c’est de la merde, alors nous on se tire hein. »), ou comment augmenter mon stress par deux. Pour pallier à ça, j’ai donc essayé pas mal de trucs.

En premier, les compléments alimentaire Forcapil. Pas mal mais à force, ça me donnait des nausées dès que j’en prenais. Si c’est pour être malade tous les matins, merci, mais non merci.

Ensuite j’ai tenté les bains d’huile avec du ricin. Aussi efficace, mais tout de même assez relou à laver : au bout de 3 shampoings, on commence à se lasser, surtout quand on a un ballon d’eau chaude minuscule qui oblige à finir le rinçage à l’eau froide. Ca resserre les écailles, me diras-tu, mais ça caille.

Et donc, on en vient au point numéro 3, celui qui a, non seulement porté ses fruits mais qui, en plus, me convient bien dans ma « routine capillaire » si je puis dire : me faire un shampoing et basta. Je présente donc : les poudres ayurvédiques et végétales (TADAAAAAAM).

Actuellement j’en utilise quatre. Pas en même temps, mais j’en mélange certaines. On retrouve donc dans ma salle de bains :

Le Shikakai – Le Kachur Sugandhi – La poudre d’Amla – La poudre de Guimauve. Dans mes mélanges préférés il y a :

  • 2 c à soupe de shikakai avec 2 c à soupe de kachur Sugandhi
  • 2 c à soupe de kachur sugandhi avec 2 cuillères de poudre d’amla
  • 2 c à soupe de kachur sugandhi avec 2 cuillères à soupe de poudre de Guimauve (qui a un pouvoir démêlant)
  • 3 c à soupe de shikakai seul (qui peut servir de shampoing végétal).

Avec une application une fois par semaine maximum, mes cheveux sont devenus plus forts et plus denses. Je constate pas mal de petites repousses partout, ce qui me met en joie. Niveau utilisation, j’applique la poudre mélangée à de l’eau chaude dans laquelle j’ajoute parfois quelques gouttes d’huile végétale ou d’huile essentielle. je laisse poser 5 minutes. je rince et souvent je fais un mini shampoing en plus histoire de bien tout enlever, après c’est pas l’étape obligatoire (surtout si on utilise le shikakaï), à partir du moment où on rince bien.

DSC_0033

DSC_0035

DSC_0037

DSC_0039

 

DSC_0045

Miam…

DSC_0040

Alors oui, visuellement ça fait pas hyper envie… Mais depuis, mes cheveux ne se sont jamais aussi bien portés, même pendant les changements de saison !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s